Bruno Lachapelle

Ingénieur sonore, compositeur
Arrangements, enregistrement, mastering

1+ 514 386-1563, Montréal, Québec
oeil.stereo@gmail.com

STÉRÉO PRESTO

2011, trame originale pour un spectacle chorégraphique de lasers et projections sur un théâtre d'eau gigantesque. Valleyfield.
Ohneka: La danse sous l'eau


2010, scène où un rappeur reçoit dans son salon de nouveaux "clients" bien intrigants.
Film Faits Divers: Feel 'n Believe



2010, composition lounge pour l'émission Bande à part de Radio Canada
Radio Canada: That Jazz Thang Sky

BIOGRAPHIE
dj musique composition trame sonore bruno lachapelle

Années 80
Forgeant ses premières armes, Bruno Lachapelle conçoit des remixes pour CKOI, puis, devient DJ dans les bars «underground» de Québec. En parallèle, il lance la première émission radio de musique électronique sur les ondes de CKRL: Zoosémiotique, où il produit, anime et mixe pendant plus de 5 ans l'émergence de cette nouvelle «musique de robots». Il ira jusqu'à devenir le précurseur, ici, d'une tendance qui allait révolutionner ce genre musical, en organisant les premiers «raves» au Québec.

Suite à l'enregistrement d'un morceau sur la compilation Trancendance Doze 1, sous le pseudonyme DJ Stormbass, et surtout après quelques années soutenues de mixages, de radio et d'organisation d'événements, il est invité à partir en tournée européenne.

Années 90
Au début des années 90, il est DJ résident à Paris, au bar du Moulin Rouge: La Locomotive. Grâce à ses «remotes» pour Radio-Canada, ses mixages «live» réguliers sur les ondes de FUN Radio France, ainsi que l'émission entière qui lui est dévouée sur la chaîne MCM, les français l'adoptent sincèrement. Et, de là, c'est le Danemark, l'Angleterre et la Hollande qui l'accueillent et applaudissent sa façon «bon vivant québécois» de faire la fête avec le public.

Années 2000
Un tournant majeur s'opère en 2003, lorsque Bruno Lachapelle, retourne à Montréal et met sur pied son studio de son, Oeil StéréO, où il devient LeRobot. Il participe à des trames sonores de films (notamment Québec — Montréal, de Ricardo Trogi), de courts-métrages (Trois petits coups, de Mariloup Wolf et Guillaume Lemay-Thivierge) et de théâtre.

Simultanément, il anime l'émission Radio Pluton, sur les ondes de CIBL, avec la participation de comédiens tels que Geneviève Néron, Martin Laroche et Rémi-Pierre Paquin. Aujourd'hui, LeRobot communique avec les synthétiseurs analogues qui ont éveillé nos oreilles aux premiers sons électroniques, pour ensuite mélanger le tout avec des synthétiseurs virtuels et créer ainsi une musique de «laptop» bien actuelle.

Pour la petite histoire, LeRobot est devenu depuis le père de deux rejetons. Alors, que demander de mieux? Les prochains morceaux n'en seront qu'encore plus vivants.